Cérémonie de remise officielle des "Cases des Chefs" dans la Lobaye

CENTRAFRIQUE - LOBAYE : Cérémonie de remise officielle des "Cases des Chefs" dans la Lobaye

La cérémonie de remise officielle des "Cases des Chefs" s'est déroulée le 29 août dernier dans les localités de Bokoma, Boukoko et Boboua dans la préfecture de la Lobaye en République centrafricaine. Le Ministre de l'Intérieur, de l'Administration territoriale et de la Sécurité Publique et son collègue des Affaires Sociales et de la Réconciliation Nationale ont marqué de leur présence cette cérémonie symbolisant le retour de l'autorité de l'Etat à travers le projet de cohésion sociale que mène l'ONG ASA dans la Lobaye. En présence du Représentant Résident de l'UNHCR en Centrafrique, des Maires des principales zones d'intervention du projet, de quelques représentants du système des Nations Unis et de la population massivement mobilisée, la Coordonnatrice Pays de l'ONG ASA a exhorté les chefs des localités ayant bénéficié de la construction des ces cases, d'en faire bon usage. "Pour nous, ces Cases des Chefs sont le symbole de la restauration de l’autorité de l’Etat à travers leurs démembrements que sont les Chefs de village. Elles sont pour nous une réplique des célèbres arbres à palabres (Gbé Ti Guira) de notre ancienne Afrique pacifique, tolérante et conciliante" a fait signifier la Coordonnatrice Pays. Il faut noter que l'objectif premier de la construction de ces cases est de contribuer à renforcer l’autorité des Chefs au sein des communautés mais aussi elles leur permettent d’être des apôtres de paix et du vivre ensemble. Au cours de cette cérémonie, le Ministre centrafricain de l'Intérieur s'est adressé à la population en Sango (langue nationale). Il a attiré l'attention des autorités mais aussi de la population quant à la bonne gestion de cet édifie qu'il qualifie de "patrimoine national". Pour sa part, le Représentant Résident du HCR en Centrafrique a tenu à féliciter l'effort de toutes les parties dans la concrétisation d'un projet tel que celui qui a permis la construction de ce "joyau", tenu de mains de maître par l'ONG ASA. Financé exclusivement par l’UNHCR et exécuté par ASA, six "Cases des Chefs" sont construites dans les localités de Boukoko, Bokoma, Boboua, Boda, Boganogone et Bodjoula. Les trois premières localités ont connu ce 29 août la coupure du ruban et la remise des clés aux représentants des chefs de villages, des mains du Ministre centrafricain de l'Intérieur.


Souscrire à notre Newsletter